Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Mon avis sur le livre de Erwan Seznec : Robien, Scellier, ruinés

Bonjour et bienvenue dans ce nouvel article,

où je vais vous parler d’un livre, qui s’intitule ‘Robien, Scellier, ruinés, le plus grand scandale immobilier depuis l’après-guerre. L’auteur s’appelle Erwan Seznec, journaliste indépendant et journaliste économique.

Pourquoi je vous parle de ce livre aujourd’hui ? Car c’est un livre qui parle comme vous l’avez compris de défiscalisation grâce à l’immobilier neuf, l’idée est d’investir de façon sous-traitée, clé en main, et que cela vous génère une baisse d’impôt.

Voir la vidéo : Vidéo de cet article

Sauf qu’il y a eu en effet des dérives, ce qui est dommage car l’immobilier neuf peut être tout à fait efficace pour certains profils spécifiques, et dans certains dispositifs bien précis, mais ces dérives ont mis des gens véritablement dans l’embarras financier, et cela a jeté le discrédit sur l’immobilier neuf, alors que encore une fois, cela peut être tout à fait pertinent par ailleurs.

Je ne résiste pas néanmoins de vous lire simplement la première page de ce livre, ainsi que le début de la deuxième pour finir la phrase, car vous allez le voir, cet extrait annonce la couleur, et donne le ton de ce livre :

Je cite l’auteur et ouvre les guillemets :

‘Ils n’avaient rien demandé à personne. Et puis un jour, le téléphone a sonné. Un professionnel leur proposait de payer moins d’impôts, en toute légalité. C’était du solide, de l’investissement dans la pierre, encadré par l’Etat, bordé, fiable, sûr.

On construit seulement là où il y a des besoins. Vous achetez, vous louer, vous déclarez, le fisc déduit. Vous avez des sous de côté mais pas tout à fait assez ? Aucun problème, la banque partenaire est là, c’est d’accord pour le prêt, même pas la peine de prendre rendez-vous.

Inutile aussi d’aller visiter la ville où se trouvera l’appartement : ce n’est pas un achat ‘coup de cœur’. Investissez, ne vous impliquez pas. Vous ne verrez jamais le locataire, le gestionnaire s’occupera de tout, les loyers tomberont. La demande est là.

Avec le bénéfice de la défiscalisation, 150 euros d’économie par mois, et dans dix ans, vous êtes propriétaire.

Sans effort, sans y penser, sans vous en être aperçu. Revente, plus-value, un coup fumant. Et sans risque.

C’est ainsi qu’a été vendue la résidence Billie Holiday de Berriac, dans l’Aude, à quelques kilomètres de Carcassonne. Elle a été inaugurée par le groupe Akerys fin 2006. Et depuis, elle est vide.’

Fin de citation.

Voir la vidéo : Vidéo de cet article

Vous voyez que cette première page donne le ton, et dans l’ouvrage entier il y beaucoup d’anecdotes comme cela, donnant l’exemple de plusieurs ménages français, qui ont été lésés on peut le dire, ce qui encore une fois est très dommage pour les autres programmes de défiscalisation qui peuvent être efficaces.

Moralité de tout cela, il faut savoir que l’immobilier ancien lui aussi peut vous permettre de défiscaliser, avec des risque bien moindre, et une assurance plus grande de louer, notamment quand vous investissez dans une grande ville.

Donc prenez garde à ce genre d’opération qu’on peut trouver dans le neuf de ce genre, j’ai parfois des investisseurs qui font appel à moi, ayant contracté ce genre de programme, donc on cherche parfois des solutions pour le financement d’autres projets différents.

C’est en tout cas une chose sur laquelle je voulais attirer votre attention aujourd’hui, et si vous souhaitez en savoir plus sur ce livre ou vous le procurer, vous avez ce lien suivant (sur Amazon) :

Lien du livre vers la boutique Amazon

Et si vous-même vous avez été démarché(e), ou si vous avez contracté ce genre d’opération, ou si vous êtes satisfait(e) d’un programme de défiscalisation, car le but n’est pas de jeter l’opprobre sur l’ensemble de l’immobilier neuf, mais il y a vraiment des choses à éviter, même lorsque cela paraît absolument ‘bordé, fiable et sûr’ comme cela est écrit dans cet ouvrage.

Merci d’avoir lu cet article, si vous pensez que ce livre peut intéresser certaines de vos connaissances, sentez-vous libre de le partager, à poser vos questions ou à indiquer vos commentaires dans l’espace ci-dessous si vous avez vécu ce genre de d’expérience.

Voir la vidéo : Vidéo de cet article

Commentaires

Laisser un commentaire

Stéphane Lejeune

► Qui suis-je ?
Parce que je crois que l’immobilier est le meilleur pilier pour se sécuriser, sécuriser ses proches, et s’enrichir.

A 30 ans, j’ai investi dans deux appartements : le premier pour y héberger ma mère qui vivait seule, et le deuxième pour célébrer l’arrivée au monde de mon premier enfant. Une manière d’investir utile.

Lors de ces investissements, je me suis rendu compte qu’il me manquait énormément de choses.

Sur le déroulement des étapes, un accompagnement pas à pas, des conseils sur les travaux, sur ce que je pouvais négocier, économiser, les erreurs à éviter, sur ce que je pouvais optimiser en utilisant la fiscalité à mon avantage.

Ces deux acquisitions ont été faites par le biais d’agents immobilier, qui ont bien fait leur travail, mais dont la vocation est de faire de la transaction, et pas de conseiller pour un investissement locatif.

Il manquait la valeur ajoutée de l’investisseur, avec un état d’esprit d’optimisation, et des objectifs de rentabilité.

Après avoir essuyé plusieurs échecs, et surmonté de nombreux obstacles, je suis désormais propriétaire de plusieurs autres biens immobiliers, un beau patrimoine dont je suis fier.

Aujourd’hui, je suis devenu chasseur d’appartements, professionnel de l’immobilier, afin d’aider les gens à se constituer un patrimoine et gagner plus d’indépendance grâce à l’investissement locatif.

Stéphane Lejeune
Chasseur d'appartements
Carte professionnelle T et G n° CPI 6901 2015 000 001 234
investiralyon.fr

http://investiralyon.fr