Si vous me suivez vous savez que je suis en train d’investir dans mon premier bien destiné à l’achat-revente.

Il s’agit d’un appartement dans une petite ville de 1 900 habitants située à 3 heures de Lyon.

Pourquoi je fais ça ?
– Réaliser une marge bien sûr, et gagner de l’argent de façon décorrélée de mon temps
– Appliquer ce que je vous conseille et être cohérent : investir dans des petites villes même si ça peut faire peur
– Apprendre l’activité d’achat-revente et le métier de marchand de biens (mal connu voire décriée)
– Vous faire un feed-back de mes aventures et aléas (j’espère ne pas avoir à vous annoncer de catastrophe)
– Vous inspirer pour que vous puissiez faire pareil (si ça vous parle)
– Eventuellement m’associer à deux à 50- 50% avec ceux qui sont joueurs dans une opération que je déniche et dans laquelle j’embarque avec vous.
Pour acheter cet appartement, j’ai pu le visiter.
Quand c’était autorisé, hum.
Puis j’ai pu signer à distance sans faire un nouvel aller-retour.
Grâce à un nouvel outil :
AR24.
« Vous avez reçu un courrier recommandé électronique ».
Vous pouvez donc recevoir un courrier recommandé d’un notaire avec le compromis en version e-mail.
Depuis n’importe quel point du globe.
Avec la même validité que le bon vieux papier.
Un compromis que vous avez eu le temps de lire et de relire avant de le valider avec votre notaire.
Donc vous qui me lisez, même si vous êtes expatrié à l’autre bout de la terre vous n’avez plus aucune excuse pour rester les bras ballants.
Plus vous vous y mettrez tôt et mieux vous vous porterez.
Alors lancez-vous.
Soyez audacieux,
faites partie des gens qui vont de l’avant, qui investissent dans l’immobilier en évitant les erreurs qui coûtent cher.
​Passez à l’action et laissez-moi un message sous cet article avec votre projet immobilier.
​Même si vous êtes loin.
Chasseur immobilier
Garantie financière et assurance RCP Iard AXA
Carte professionnelle T CPI69012015000001234
Immobilier ancien / Résidence secondaire (reconfinement).
33 Boulevard Vivier Merle, LYON, 69003
AR24 Stéphane Lejeune